On peut se demander finalement dans quel sens va la décadence. Le christianisme prétend être la religion la plus évoluée de l'Histoire, et puis après, c'est l'islam qui viendrait compléter le cycle de la Prophétie et le porter à sa perfection, mais perfection pour qui ? D'après Steiner, l'homme a connue une certaine involution spirituelle depuis quelques milliers d'années, et le Christ serait venu pour lui redonner certaines possibilités. Alors bon, Steiner n'est pas forcément le summum de ce qui est crédible. Mais enfin, si je regarde les 3 grands monothéismes, qu'est-ce que j'y trouve ? Des règles à n'en plus finir, une mentalité magique assez omniprésente du genre "Si tu fais bien tes devoirs tu iras au paradis", et surtout la croyance que la religion d'à côté, c'est des hérétiques. Forcément. Dès qu'on met des mitsvot ou de la sharia ou des jeûnes et des canons de prière dont l'observance est fondamentale, automatiquement le voisin n'a pas les mêmes et c'est donc un hérétique.

Quand je regarde le clinquant des églises Orthodoxes, je me pose la question : à quoi ça sert tout ce bazar ? Et clairement, ça sert à rappeler les royaumes divins à des gens qui ne peuvent plus les voir dans leur imaginal. Et plus ça va plus ça se complique. On pouvait supposer qu'au temps des premiers chrétiens c'était assez sommaire, mais avec le temps, ça fait comme pour les panneaux de signalisation, chaque jour ils vous en rajoutent. Idem pour les explications de détails de plus en plus petits, plus ça va plus il y en a. On s'adresse manifestement à des imbéciles qui ont perdu tout sens spirituel.

Et quand j'y réfléchis, que je lis les histoires des anciens Mahasiddhas ou de l'origine du Bön, ou ce que dit Aurobindo sur les Vedas, il est clair que ces gens voyaient un peu plus haut et un peu plus large que les saints chrétiens, et qui n'avaient pas besoin de 613 mitsvot pour savoir quoi faire de leur vie. Peut-être bien que ces histoires d'âge d'or, ça a existé pour une certaine humanité, je suis en fait assez persuadé qu'il y a eu deux lignées dans l'humain, une lignée d'hommes supérieurs (ce qui est plus ou moins attesté dans la Bible puisque les premiers étaient censés vivre 900 ans) et une lignée de singes évolués, et que tout ça s'est joyeusement mélangé. Que maintenant on a partout des singes avec une âme plus ou moins développée, mais plutôt moins que plus.   

Bref, je suis retourné hier à Lourdes, pour constater que j'avais tout simplement perdu la foi dans ces histoires de Dieu-homme qui est venu sauver l'humanité. Je ne sais pas qui il est venu sauver, mais je constate chaque jour que ça n'est pas moi, quant à ceux qui prétendent en faire partie, ça n'est pas le genre de personne à qui je voudrais ressembler, ils ont l'esprit tellement étriqué que je ne comprends pas comment on peut avoir si peu de neurones fonctionnels et être vivant. Quoique un ami m'expliquait qu'on automate pouvait faire pas mal de choses avec quelques centaines de neurones, et qu'une cervelle d'oiseau suffirait largement à mener la majorité des existences humaines.