26 octobre 2010

Hypnose et samadhi

L'autre jour j'ai compris comment marchait l'hypnose (en lisant un article pas idiot d'ailleurs). Je ne comprenais pas pourquoi ça n'avait jamais marché sur moi, mais maintenant je sais. ça consiste à concentrer l'esprit en un point et ensuite de diriger ce point là où on veut. Si ça fonctionne si bien sur les gens, c'est que leur esprit est déjà sous forme de point, un peu comme le chien qui a le nez dans sa gamelle et qui ne pense à rien d'autre pendant ce temps-là. On le voit avec le chi qong ou le tai-chi. La personne "ordinaire"... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2010

Karma et connexions

J'ai découvert cette semaine que mon père était un monument de bêtise, et de bêtise éventuellement méchante. Du coup, toute sa vie s'éclaire sous un jour assez nouveau - le pauvre se présente comme une malheureuse victime de circonstances dont certaines ont été assez affreuses il faut bien le dire. Mais à la réflexion, je crois que sa bêtise a joué une très grande part dans ses malheurs. Par exemple il a la certitude absolue de faire tout ce qu'il fait mieux que tout le monde. Genre : les amis. Il sait se faire des amis de ses... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2010

Comment attirer les ennuis

L'autre jour je me suis fait cette réflexion que les réalisateurs de films d'horreur étaient des criminels et contribuaient sans doute à répandre des maladies dans le monde. C'est suite à l'histoire de Mère sur l'épidémie du Japon qu'elle a stoppée dit-elle, et j'ai sentie que la description qu'elle faisait de la situation, cette espèce d'atmosphère malsaine, ressemble à ce qui est répandu par ces films - mais aussi parfois les news. Là, c'était des espèces de zombies du vital, mais je suis convaincue que des "formations mentales"... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 18:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2010

Le divin dans le métro...

Hier je reparlais avec un ami de ce qu'il me semblait avoir trouvé sur la détestation des gens, à savoir que ça n'est pas au niveau physique mais au niveau vital que ça se passe. Autrement dit que ça peut s'enlever beaucoup plus facilement que ce qu'on croit. Du coup il m'a parlé du métro, quand les gens vous poussent et vous marchent dessus et qu'on ne peut plus respirer, et que pour lui ça c'était plutôt un problème physique (si j'ai bien compris). Je lui ai répondu qu'à mon avis ça ne serait pas un problème, mais que bien sûr à... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 octobre 2010

Restrictions mentales

Ce soir je discutais avec un ami et je pouvais voir où s'introduisait la vibration de la fausseté. C'est celle qui nous fait croire qu'on sait intellectuellement quelque chose. Ou qu'on pourra savoir. Il est convaincu que Dieu est partout et qu'il agit pour le mieux. Mais en fait il s'agit d'une conviction mentale, qui attend en quelque sorte une stabilisation. Il attend en quelque sorte que quelque chose change et que la conviction qu'il a devienne opérative. Mais en fait elle ne pourra jamais devenir opérative, puisqu'elle est... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2010

Histoires d'asûras

Avec tout ça je n'ai pas complété mon post précédent, car je souhaitais expliquer la façon dont l'esprit du mensonge avait fini par me laisser tranquille. Ce qui, je pense, pourrait intéresser quelques personnes. Après avoir lu Mère, j'avais fini par conclure que j'étais l'émanation d'un asura, comme Théon ou Richard, ce qui contrairement à mes prévisions était une pensée très désagréable. Contrairement à mes prévisions, parce qu'en un sens on peut se dire qu'être une telle chose doit rendre une personne intéressante, et que donc il... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2010

Esprit du mensonge et néant créaturel

Aujourd'hui, je lisais encore dans le blog d'un ami le fait que lorsqu'un couple se forme, au début c'est la lune de miel, et ensuite les ennuis commencent. Idem avec un gourou. Au début tout va bien, et ensuite, les "voiles karmiques" se manifestent et obscurcissent la relation.on se dit "voilà, c'est la vie, c'est comme ça et c'est normal". Mais ça n'est pas "normal", ou du moins ça n'est ni obligatoire ni fatal. C'est un déroulement des faits qui est caractéristique de la vibration du mensonge. Mère en parle ici d'une... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2010

Fausseté du mental

J'ai quelque difficulté à écrire parce que les mots n’ont plus tellement de sens (à part « tomate » et « poivron »). Et pourquoi en auraient-ils ?Tout à l’heure je suis tombé sur un forum de fans d’Aurobindo et Cie, ils discutent de leur sadhana, de leur expérience du supramental, de leur mental qui a acquis des capacités merveilleuses, de l’énergie d’Aurobindo ou de Mère qui descend sur eux. Bon, ils ont bien de la chance, parce que plus ça va moins je sais ce qui se passe.Déjà la sadhana. "Qui" fait la... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 octobre 2010

Les réalisations du surmental

Le problème des traditions actuelles, telles qu'elles sont explicitées et pratiquées, c'est qu'elles ne proposent que des voies conduisant à des réalisations du surmental. Il en découle de graves inconvénients. "Le surmental dissout ou surpasse la conscience de l’ego qui limite l’être à sa formation individualisée, liée par une structure ou gaine extérieure étroite du mental, de la vie et du corps ; il révèle le Soi et l’Esprit universels, la divinité cosmique et ses myriades de forces projetant des myriades de formes ; là,... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 octobre 2010

Vous allez rencontrer...

J'ai vu hier le dernier film de Woody Allen que j'ai trouvé parfaitement consternant. Je ne vois pas l'intérêt qu'il y a à filmer des existences dénuées de sens, car elles le sont, et elles n'ont vraiment rien d'intéressant. Ils vont mourir les uns après les autres sans avoir rien appris, et voilà à quoi aura servi leur vie. Hier je regardais le restaurateur du restau thaï qui était planté au milieu de son restau en attendant que le temps passe, dans 20 ans il sera encore là, identique à lui même sauf qu'il aura pris 20 ans, et dans... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]