29 avril 2006

Attention aux signes

Je connais un gars à qui il est arrivé un truc  incroyable. Un type normal, comme vous et moi. J'apprends aujourd'hui qu'il est  actuellement séquestré et battu par un travesti brésilien, probablement en  cheville avec une mafia quelconque, et qu'il est tellement terrorisé qu'il n'ose  pas aller porter plainte. Il a appelé un de mes amis en plein milieu de la nuit,  car apparemment l'autre est sur son dos 24h/24, il n'a pas le droit de  téléphoner, de sortir, etc... Une chance que l'autre ne lui ait pas... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 avril 2006

Avoir le droit, c'est pouvoir

Je n’ai pas le droit de juger les gens. Ah bon.  Et comment comptent-ils m’en empêcher ? En m’insultant, ça ne marchera pas, en  me mettant en prison non plus. En fait, il faudrait me tuer, mais là, c’est eux  qui n’ont pas le droit - et là, nous parlons d'un empêchement bien réel. Ils  peuvent aussi me souhaiter que la foudre divine s’abatte sur la tête, mais  jusqu’à présent, ça n’est pas arrivé. En fait, tout démontre que j’ai le droit  de juger mes semblables en toute impunité. Et qu’ils jouissent de... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 19:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 avril 2006

Les deux catégories d'orgueilleux

Comme la jalousie, d’orgueil a deux faces, une  qui est intéressante, et une qui ne l’est pas. Par exemple, il y a certaines  personnes, sitôt qu’on les rencontre, qui veulent vous apprendre des choses. En  somme, elles sont le maître, vous êtes l’élève. Je trouve ça très bien, pour  autant qu’elles détiennent un réel savoir. C’est grâce à des gens de cette sorte  que j’ai appris les choses les plus intéressantes. Par ailleurs, et contre toute  apparence, il s’agit quasiment d’une relation d’égal à égal.... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 19:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2006

Démontage d'un poncif

Le post de Dado sur les lieux communs m'a fait  penser à un problème qui se présente sans arrêt en spiritualité : le fait que  certaines phrases soient tellement utilisées qu'on ne sait plus si celui qui les  prononce en a fait l'expérience ou non. Par exemple "tout est déjà là, il n'y a  rien à faire", "il n'est jamais rien arrivé et il n'arrivera jamais rien", "il  n'y a personne", "on ne peut avoir à la fois un percept et un concept".Quand  j'en entends une, j'ai d'ailleurs tendance à déduire que celui... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]