05 août 2018

Lamas, disciples et enfer vajra

Je pense que Chepa Rinpoche a dû beaucoup souffrir, tout le temps qu'il a passé en France (les 15 dernières années de sa vie). En effet, je retrouvais l'autre jour un texte qu'il avait fait distribuer un jour "conseils pour la sangha" ou un truc du genre, et dedans il expliquait qu'il espérait vraiment que cette sangha serait différente des autres, qu'il pourrait faire connaître le dharma aux gens et leur être bénéfique... ça a dû être vraiment horrible de constater qu'il obtenait en réalité le résultat inverse, car il a réellement... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 23:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

20 juillet 2018

Forces adverses

A notre époque, on a souvent tendance à penser que s'il nous arrive quelque chose, c'est pour une certaine raison, et surtout pour notre bien. On ne considère généralement pas l'existence de forces adverses, sauf dans les milieux conspirationnistes. Si le tigre me mange une main, est-ce pour mon bien ? Aujourd'hui j'aurais plutôt tendance à penser que ça arrive parce que c'est dans sa nature de tigre et que je me suis retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment.  Par exemple je me suis dit "voyons si cette affaire... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 02:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 juillet 2018

Connaissance fausse, connaissance incomplète

Hier je discutais avec un ami qui m'expliquait que notre connaissance n'était pas fausse mais incomplète, dans la mesure où nous avions l'habitude de faire des généralités à partir de trop peu d'exemples. Mais en fait, ça ne marche pas comme ça. Depuis la naissance (on le voit très bien chez les petits enfants), l'attitude ne consiste pas à examiner 3 exemples pour en tirer une loi générale, mais à postuler sa propre omniscience, c'est-à-dire à n'examiner rien du tout. D'où cette omniscience auto-proclamée est-elle supposée venir ?... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 18:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 juillet 2018

Transmission par l'exemple

J'en parlais cet après-midi avec Alix et nous parvenions à la conclusion que pour développer la méthode d'engendrement des cognitions valides, il faut côtoyer quelqu'un qui nous la transmet. Alors pour moi c'est un peu étrange, j'ai écouté pendant 10 ans quelqu'un qui l'avait, sauf qu'à l'époque je ne pouvais pas l'attraper, je ne savais même pas que cette personne avait cela de spécial. Mais maintenant que je peux, mon souvenir me la présente infailliblement comme étant la source de tout. Comme si ma mémoire avait tout enregistré à... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 02:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juillet 2018

Planètes arbres et chiens

Je discutais cet après-midi avec un ami et j'étais une fois de plus étonné parce qu'il ne savait pas que le seul moyen d'obtenir par soi-même des cognitions valides, c'est d'observer le monde concret, et d'en tirer des objets intelligibles. Au lieu de faire ce que fait tout le monde aujourd'hui, raisonner sur des abstractions. C'est pour ça que personne n'apprend jamais rien. Quoi qu'il en soit, j'étais bien incapable de lui expliquer comment faire, puisque ce serait comme expliquer comment on marche. Par contre, il me semble qu'un... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 00:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 juillet 2018

le dharma engendre des démons

Plus ça va plus j'ai l'impression que le dharma transforme les Occidentaux en démons. Ce qui expliquerait que le Lopön n'ait voulu aider personne, contrairement aux pratiquants moins avancés comme Trungpa et autres Rinpoches du style Dzongsar ou Chepa qui n'ont pas vu ce que ça allait donner, et qui ont essayé malgré tout d'aider les gens pour un résultat absolument catastrophique. Je veux dire que les gens qui "s'intéressent au" et pratiquent le dharma sont réellement les pires que je connaisse. De petites plantes empoisonnées, ils... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juin 2018

Apprendre l'arabe et le Je Suis de Nisargadatta

Je viens d'avoir une conversation édifiante avec un ami, qui m'expliquait qu'après avoir répété 100 fois une phrase en arabe, il ne l'avait toujours pas retenue. Je lui ai demandé pourquoi, il a répondu que c'était parce que son cerveau avait une image confuse. Je lui ai demandé pourquoi, il a dit "Je ne sais pas". Tout est devenu clair... En fait, cette réponse indiquait qu'il n'avait toujours pas compris que pour avoir une image claire de quoi que ce soit, il faut la mettre soi-même. Ça demande un effort. Si on se contente du boulot... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 00:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 mai 2018

De l'impossibilité de trouver des gens raisonnables

Dans mon malheur j'ai de la chance. J'ai 2 ou 3 personnes avec qui je peux parler sans avoir à me dire que c'est dans le vide, ce qui est loin d'être le cas de tout le monde. Parmi ceux qui ont quelque connaissance.  Il est facile de se faire des amis quand on n'a rien à dire. C'était mon cas lorsque j'étais jeune. Disons plus exactement que j'avais toutes sortes d'opinions dont je pouvais changer très facilement, j'écoutais volontiers les gens qui semblaient en savoir plus que moi, et pour ceux qui ne savaient rien, je ne leur... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 02:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 avril 2018

Lettres à un ami (2) (karma et imaginal)

Moi-même, il n'y a que les faits qui m'intéressent, avec une réserve cependant : il faut qu'il y ait un certain renouvellement, et que ce ne soit pas comme tu le disais à ton vendeur de journaux "il n'y a que les noms et les dates qui changent". Si tu avais été dans un monastère theravada, une prison thaïlandaise, si tu t'étais mis au violon ou à la flûte, ou au roller, si tu devenais musulman, si tu te mettais à voir des gnomes ou des extra-terrestres, je serais bien évidemment très intéressé. Raison pour laquelle le paragraphe... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 avril 2018

Lettres à un ami (1) (Des affirmations qui n'ont de sens que fondées sur des comparaisons)

Il me semble qu'il est très difficile d'établir des échelles inter-individuelles. Par exemple, quand une personne dit "Je ne m'intéresse plus aux expériences" (par exemple), qu'est-ce que ça veut dire ? Que sur une échelle de 1 à 10, elle est passée de 10 à 1 au cours de sa vie. Il n'empêche que son 1 peut constituer le 10 d'un autre. Que son absence d'intérêt, translaté dans la tête d'un autre, serait perçu comme un grand intérêt. Je note que pour quelqu'un qui ne s'intéresse pas aux expériences, tu en as dressé une liste... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 14:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,