12 juin 2015

Les arbres des caves

Puisque la création de l'univers est une seule opération, en regardant la nature, on peut connaître le destin de l'homme. Comme les plantes, grandir, donner une fleur, et un fruit  qui contiendra des graines (le corps d'immortalité avec de multiples émanations) en utilisant la substance du corps physique. On a un certain laps de temps pour faire ça, et si on ne l'a pas fait, eh bien c'est un peu l'histoire du figuier stérile. Hier en faisant mon petit tour dans la nuit je me disais que les gens font de leur vie un monstrueux... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 01:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juin 2015

Rencontres

C'est terrible, je n'ai que des regrets au sujet de mes rencontres. J'ai été pratiquement toute ma vie un imbécile fini, ce qui m'a fait gâcher des opportunités vraiment intéressantes. Parce que, n'étant pas bête, j'ai vraiment rencontré des gens bien, et patients avec ça, sauf qu'aucun n'a su m'enseigner ce qui aurait pu rentrer dans ma tête, alors que j'écoutais beaucoup. Je pense par exemple à Jean Bancal, qui avait bien voulu m'accorder un entretien, dont je n'ai strictement aucun souvenir. J'imagine que je n'ai raconté que des... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 01:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2015

L'esprit vaste

Dans mon roman, les héros sont immortels, et certains très vieux, parce que cela me permet de penser qu'ils vont pouvoir faire beaucoup de choses, aller dans de nombreux endroits de l'univers pour y connaître des gens différents et intéressants. Quelque part, c'est un peu mon regret que la vie soit si courte et qu'on puisse par soi-même connaître si peu de pays, si peu de gens et si peu de cultures. Pire que cela, si on veut se dédier à la pratique, on est quasiment obligé de rester chez soi et de n'aller nulle part. Cela dit, on... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 01:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juin 2015

Cultiver le manque

Il est possible que nous n'ayons pas la sensation de manquer, et que nous nous sentions relativement heureux, que tout aille bien. Pour une personne d'oraison, c'est une ornière redoutable, car cela ne nous permet pas d'intensifier le désir de Dieu. Si nous ne nous sentons pas emplis de Dieu d'une manière qui nous transporte, et que nous sommes en même temps dans le bien-être, c'est que nous nous sommes arrêtés quelque part en chemin. Nous avons fait halte dans une auberge où nous profitons d'un bon repas et d'un bon lit, et nous... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 01:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2015

Lettre non envoyée au Père Syméon

Bonjour mon Père,   Je viens de lire votre conférence "Expériences du péché et de la miséricorde de Dieu chez St Silouane", et je souhaiterais vous faire part d'une certaine perplexité qui me saisit à cette lecture, mais qui n'est pas nouvelle. Elle s'élève avec toute lecture qui traite de sujets similaires, qu'il s'agisse des livres remarquables de l'Archimandrite Sophrony, des livres de Saint Jean de la Croix, ou des Ecrits de Mère Teresa qui est restée quarante ans dans la nuit obscure. De tous les livres, au fond, qui... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 01:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2015

Saints d'autrefois

Sinon la vie de M Champagnat m'a fait quelque peu réfléchir. Je me dis qu'au final nous n'avons pas la moindre idée de la façon dont les gens vivaient il y a 2 siècles, ni de leur état d'esprit. Quand on voit les conditions de vie des premiers Frères Maristes, et ce qu'ils faisaient, c'est inimaginable. Malgré quoi le discours de l'Eglise n'a pas énormément changé. Bien moins que les mentalités j'ai l'impression. Je me disais aussi qu'il n'y a sans doute pas un centimètre carré de ce pays où un saint n'aurait posé son pied, et... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 juin 2015

Prier pour autrui

Je discutais récemment avec un ami qui m'expliquait qu'il lui semblait plus utile de prier pour le monde en général, plutôt que pour telle et telle personne individuellement. C'est une vue qui à mon sens vient de l'absence de perception de ce que fait la prière. Après tout, je ne sais pas ce que fait la prière sur les gens, du moins je ne l'ai pas encore constaté de visu. En revanche, je sais ce qu'elle fait sur celui qui prie, et pour avoir une action elle doit être précise. Je ne parle pas au niveau de demander ceci cela, en... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 01:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2015

Extrait de lettre, christianisme et bouddhisme

Entre christianisme et bouddhisme, il n'y a pas le hiatus qu'on pourrait imaginer. Le christianisme travaille sur le contenu de l'esprit, et le bouddhisme sur le contenant (la structure de l'esprit). Dit autrement, le christianisme nous dit ce qu'il faut faire, et le bouddhisme comment le faire. Exemple simple, faire "la volonté de Dieu". Sans méthode spécifique, tout le monde va se précipiter sur la première pensée qui lui vient et décréter que c'est la volonté de Dieu. Les plus intelligents vont prendre un directeur spirituel et lui... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juin 2015

Aider sans faire du tort

Il y a que question que je me suis longtemps posé. Comment faire du bien aux gens quand on voit que ça renforce leur vital et leur certitude de mériter que le monde entier soit à leurs pieds ? L'alternative étant de les laisser moisir dans leur condition misérable en espérant qu'un jour ça leur apprendra l'humilité. Mais on voit que ça ne marche pas non plus, car l'homme préfère accuser le monde de son malheur plutôt que de concevoir un gramme d'humilité. On a donc le choix entre deux maux, laisser les gens se faire engloutir par... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 00:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juin 2015

Beaucoup de temps perdu

Je songeais à toutes les pratiques formelles qui existent, et qui exigent de prononcer des paroles ou de faire des gestes, pujas, liturgies et autres rituels, et je me disais que si le but n'est pas d'obtenir un effet précis (arranger une situation quelconque), c'est beaucoup de temps perdu. En effet, le but pour le pratiquant n'est jamais que de transmuter les souffles contaminés en souffles de sagesse en les faisant entrer dans le canal central, ce qui demande faut-il le préciser, une grande concentration. Il est déjà bien... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 00:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]