25 janvier 2011

Aum Amma

Jo m’a envoyé une compte-rendu de sa visite chez Aum Amma. Pour le bon côté, c’est sympa de partager l’événement, pour le mauvais côté, ça manque de facteurs précisants, en sorte qu’on n’y apprend rien. C’est un rapport certes personnel où ‘l’on peut louer la tentative de communiquer quelque chose, mais je ne pense pas qu’on puisse facilement communiquer ces sortes de choses en essayant des les aborder directement. A l’inverse, ce qui est de l’ordre du communicable, et de ce qui peut servir aux autres, n’est jamais exprimé, parce qu’à... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 janvier 2011

Choisir sa voie (lettre)

Je pense vraiment qu'à ton âge tu devrais étudier les différentes voies spirituelles qui existent, ainsi que les recherches faites par des gens plus ordinaires. En général on suit la première voie qui se présente à nous. On dit "je suis attiré par telle voie", mais ça ne veut rien dire parce que ce serait supposer qu'on connaît la voie avant de l'avoir pratiquée, ce qui ne peut pas être le cas, et mieux, supposer qu'il n'existe pas ailleurs quelque chose qui nous conviendrait mieux alors qu'on n'y connaît rien du tout. Ce qui n'est... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 00:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2011

Vibration de vérité

Hier je lisais un extrait de Mère où elle expliquait que tous les maîtres ont vu la même chose, mais qu'ils l'ont expliqué avec des mots tellement différents que les disciples passent ensuite leur temps à se battre avec ceux d'en face. Par exemple j'ai l'impression que "faire la volonté de Dieu" pour un chrétien est la même chose qu'"avoir l'esprit clair" pour un bouddhiste ou "agir en vérité" pour Mère. Par ailleurs, ce qui va différencier un maître d'un autre, et faire qu'ils vont éventuellement se contredire sur le même sujet au... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 00:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 janvier 2011

Trouver son chemin

Je vois de nouveau avec Janov et Alice Miller ce que j'avais déjà vu avec Reich, Jung et d'autres. Que ce qui manque à ces "inventeurs", c'est la perception du divin (ou du canal central). Résultat, si on regarde les tableaux d'Alice Miller, il n'y a pas d'évolution. En fait tous ces vents qui sont remués par la thérapie, ça va se redéposer un peu plus loin, un peu moins dans le désordre, mais guère moins. A la fin de la végétothérapie il faut se refabriquer des défenses. A la fin de n'importe quelle thérapie, on est moins malheureux,... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 00:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 janvier 2011

Alice Miller

Le site d'Alice Miller est intéressant, cela dit : - il pose un postulat de base qui me paraît très discutable, à savoir qu'on progresse dans le bonheur. - Il y avait à Auroville des tenants de choses semblables apparemment qui ont passé leur temps à caresser les bébés, et d'après Satprem ça a donné des êtres au vital assez dévoyé. C'est une première chose. - les gens dont le vital est heureux n'éprouvent aucun besoin de progresser. Mère dit souvent que le corps est d'un tamas extraordinaire et que le seul moyen que la conscience a... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 00:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 janvier 2011

Le processus du roman dharmique

Pour illustrer le processus du roman dharmique, je pense qu'il serait bon de prendre des exemples. Je crois qu'une des règles fondamentales serait : la fin justifie les moyens. La fin, c'est celle que définit le psychique. Par exemple, une fin difficile à obtenir dans mon roman, c'était qu'Erik et Anton deviennent amis, car tout a très mal commencé entre eux. La façon Ptitominenne de procéder (le malheureux il est à l'hopital et en plus il faut que je dise du mal de lui en son absence) serait de dire : "Anton regarda Erik avec plus... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :