29 mars 2007

J'attends quelqu'un

Aujourd'hui, je suis allée voir J'attends  quelqu'un, avec Lévrier. Apparemment il s'est fait royalement chier, pour  ma part je n'ai pas détesté. En effet, je ne fréquente pas de gens normaux, donc  quand j'en vois pendant 1h30 au cinéma, ça me change un peu. Ce qui est  impressionnant, c'est à quel point ils sont vides. Et ce n'est pas dû au film.  Si le soir vous allez manger dans un bistrot de quartier parisien, vous verrez à  peu près la même chose. Le patron qui se tient chaud avec quelques habitués... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 mars 2007

Pigeons humains

J'ai cessé de regarder les gens dans le métro.  Je les vois, mais je ne m'y intéresse plus. Un peu comme les pigeons que je  croise sur le trottoir, quoi. C'est sympa les pigeons, mais bon, à part quelques  petits vieux esseulés, personne n'essaie tellement de communiquer avec.  Attention, ce n'est pas pour autant qu'il faut leur faire du mal. Il faut être  gentil avec eux. Mais ce sont des pigeons, ils sont donc limités. Certains,  comme Chepa, prennent la comparaison du chien : "quand votre chien fait... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2007

La mentalité magique

On entend souvent dire qu'on a absolument besoin  d'un maître pour nous montrer nos erreurs. Je me suis longtemps demandé pourquoi, mais en observant autour de moi, je commence à comprendre. En fait, il  y a deux catégories de gens. Ceux pour qui les pratiques ne fonctionnent pas, en  général des rationalistes invertébrés, et le maître ne peut pas leur montrer  leur erreur parce que rien ne se passe. Ceux pour qui les pratiquent  fonctionnent et ceux-là tombent pour la plupart dans un travers bien ennuyeux... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :