22 janvier 2017

Sawai Hikaru

Je découvre ce compositeur japonais :
Posté par Ian Alexander à 02:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 janvier 2017

Observation du plancher des mouettes

Cet aprem nous sommes allés à Arcachon. Les mouettes étaient déchaînées (à cause d'un paquet de chips), et c'était intéressant de les regarder. C'est pas étonnant que les oiseaux passent leur temps à manger, vu l'énergie qu'ils dépensent. En plus il y avait pas mal de vent, et c'était assez simple de faire du surplace devant le paquet de chips. Il faudra que j'examine si c'est aussi facile quand il n'y a pas de vent. Quoi qu'il en soit je trouve que ça demande un sacré savoir-voler d'être un oiseau, parce que dans le sens du vent ça... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 01:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2017

Question à un ami

Au fait une question m'est venue : tu sembles dire que Cage a un processus créatif différent des autres, mais qu'est-ce qui te fait dire que tu connais le processus créatif d'un Bach ou d'un Mozart (je n'aime ni l'un ni l'autre, mais je ne prétends pas pour autant que leur processus créatif était différent de ce que j'estime correct par nature, seulement que le résultat ne correspond pas à mon karma). Parce que tu me fais un peu penser à Solaris finalement. Aurobindo était un génie, malgré quoi a écrit des conneries sur la nature des... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 20:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2017

Le sens de la Trinité

La nuit dernière je cherchais à positionner mon esprit de diverses manières pour voir ce qui se passait. Je réfléchis souvent à de nouvelles péripéties de mon roman, pour intégrer de nouvelles énergies, mais là, je crois que je touche un peu à la limite des relations entre deux personnes humaines. J'ai beau faire, je n'arrive pas à les rapprocher davantage qu'une certaine distance, imposée sans doute par le fait que moi c'est moi, et l'autre c'est l'autre, et que c'est quand même irréductible. Cela dit entre la distance d... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 03:12 - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 janvier 2017

Précisions (entre autres)

Vu le temps que je passe à essayer de trouver des bons livres, j'ai décidé de faire une page "Extraits de livres" (colonne de droite), pour vous donner éventuellement l'envie de les lire, car finalement il n'y a pas de meilleure pub qu'un extrait - vu qu'ils sont bons justement, tout ce que je pourrai en dire sera bien plus pauvre que ce qu'ils peuvent dire eux-mêmes -. Personnellement je ne me détermine jamais sur une critique pour acheter un livre, mais toujours sur un extrait, car en une page on sait ce que ça vaut. Par contre je... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 20:37 - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 janvier 2017

"Arrêter le mental"

La principale difficulté de l'exercice tient au fait qu'à la base, on ne sait finalement pas ce qu'est le mental. Arrêter le mental, ce n'est pas "arrêter les pensées" comme beaucoup le croient, c'est "arrêter les pensées volontaires". Ce qui est encore différent de "arrêter de nourrir les pensées", car on peut nourrir (modérément) les pensées involontaires. Donc tout le problème consiste à différencier la pensée volontaire de la pensée involontaire. Je dirais que le pensée volontaire est plutôt superficielle, et qu'elle crée des... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 00:04 - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 janvier 2017

Les photos de nos enfants

Je crois avoir identifié le dénominateur commun de tous mes "bons" états, c'est-à-dire de tous ceux que je peux ranger sous la catégorie "état naturel". 1) Il y a une énergie qui descend d'en haut 2) il y a une quantité équivalente qui est projetée dans l'interface avec l'extérieur. Mais surtout les points 1 et 2 sont totalement interdépendants. On pourrait résumer la chose grossièrement en disant "plus j'aime le monde, plus Dieu m'aime". Ce qu'on retrouve dans les deux commandements du Christ :"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 02:23 - Commentaires [13] - Permalien [#]
17 janvier 2017

L'erreur fondamentale

"Il est aisé d'aimer (?) des personnes avec qui on partage à peu près les mêmes configurations de canaux. Mais lorsque quelqu'un balance une énergie qui fait grincer méchamment les nôtres on peut se voir pousser pas mal de piquants" On n'en veut pas au cactus de nous piquer (en principe). Donc il me semble que l'erreur vient de l'imputation du "je" (le nôtre et celui des autres), ce qui entraîne toutes sortes d'interprétations psychologiques, ce que Rudi désigne par "simpliquer" (get involved). Si je reprends l'exemple de Jesse qui... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 01:04 - Commentaires [4] - Permalien [#]
16 janvier 2017

Qu'est-ce qu'aimer les gens ?

Il paraît que je déteste les gens, ou plus exactement que je semble détester les gens, ce qui serait l'indice que je déteste peut-être, ou sans doute, les gens.Mais qu'est-ce que détester les gens ? Voici un petit texte qui définit l'ouverture et la fermeture, c'est-à-dire l'amour et la détestation : You sit down. Inside you, what is going on? You want to be right. "I'm a nice guy, how could this person do this to do me? How could someone take advantage of me in the business world," or "How can somebody not love me? Don't they... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 18:40 - Commentaires [13] - Permalien [#]
15 janvier 2017

Relations de couple

Quand Jesse a mentionné la situation matrimoniale de son ami, cela m'a fait penser à un passage de Rudi, qui m'avait laissé bien songeur à l'époque. Non seulement parce qu'il n'hésitait pas à gérer la vie amoureuse de ses disciples, mais parce qu'il avait parfois conscience de le faire au détriment d'autres personnes. Il explique pourquoi : "So what was it?" I asked curiously. "He wanted some advice on his love life. He has gotten involved with an Algerian girl. He wanted to know how to end it. I asked if he had a photograph of her.... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 17:07 - Commentaires [28] - Permalien [#]