11 janvier 2017

The mind is the slayer of the soul

Suite à la conversation avec Jesse, j'ai retrouvé le passage auquel je pensais. Je ne prétends pas du tout que cela s'applique à son cas, j'ai juste dit ce qui me passait par la tête. Mais si ça n'a rien à voir avec lui, ça aura à voir avec d'autres, car nous faisons tous l'erreur à un moment ou à un autre de croire que la personne qui nous enseigne sera intéressée par ce que nous croyons comprendre. Elle est d'autant moins intéressée qu'elle sait parfaitement où nous en sommes. I'm not interested in your ideas or what you think or... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 03:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]

10 janvier 2017

Gestion des noix

"dans ce genre de chocs (quand la suffisance est mise à mal ou dans d'autres cas, quel que soit l'ampleur de la chose), comment utilises-tu l'énergie du choc ? Comment l'affrontes-tu ? Je veux dire, vraiment très concrètement, sur le moment, pour en "jouir de son potentiel énergétique" ?" Pour moi, c'est toujours un choc physique qu'on refuse, mais comme ils sont en cascade, on ne prend conscience généralement que du premier. Dans le cas que tu cites, mettons qu'il y a en premier lieu le choc d'avoir été ignoré (ce que tu appelles... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 19:24 - Commentaires [8] - Permalien [#]
10 janvier 2017

Accusés à tort

J'ai regardé hier une seconde émission d'Olivier, qui a finalement un peu changé mon avis à son sujet. Il me semble maintenant qu'il est totalement dépassé par ce qu'il entend, et que c'est un des facteurs qui l'oblige à se protéger. Je crois qu'il essaie quelque part d'entrer en empathie avec ceux qu'il écoute, mais c'est trop gros - ce qui me fait dire qu'en dehors de son émission il doit quand même rester assez blindé -. Il est vrai que les gens interviewés balancent une sacrée émotion. Déjà à travers une caméra ça arrache bien,... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 03:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 janvier 2017

Confessions

J'ai vu hier cette émission assez intéressante. Au départ j'y allais pour le djihadiste qui a écrit un livre assez bien semble-t-il, mais au final je ne l'ai pas regardé, j'ai plutôt regardé les deux autres. En réalité, je ne pensais pas non plus regarder le premier gars, mais son histoire est quand même hallucinante. On se dit finalement que quoi qu'il ait pu nous arriver, il y a pire comme éducation, et on en vient à se demander comment il a pu s'en sortir. En même temps, sa guérison est quand même superficielle malheureusement, il... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 15:01 - Commentaires [13] - Permalien [#]
08 janvier 2017

The amount of effort it requires to teach is unbelievable...

Voici un extrait qui donne à réféchir, d'autant que c'est en principe comme ça que ça se passe. Un jour j'avais lu l'histoire d'une personne qui avait gagné au loto et décidé d'aider tous ses amis, mais tout avait très mal tourné, les gens avaient dilapidé l'argent, et lui en avaient voulu bien sûr. Par exemple, untel qui avait ouvert un bar avait fait faillite. Il ne s'agissait pas de donner de l'argent juste comme ça, mais d'aider les gens à réaliser leur rêve, comme de monter une entreprise ou autre, et c'était devenu un cauchemar.... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 16:32 - Commentaires [6] - Permalien [#]
06 janvier 2017

Résistances

je reprends un exemple que tu as peut-être lu sous ma "plume". Récemment je voyais un journaliste taxer un homme politique, ou plutôt son programme d'utopique. Bien entendu c'était lancé comme une critique. Ce a quoi l'autre se défendait mal. Or en me dégageant de la forme (la critique de base, le fameux bon sens commun au fond), j'ai perçu que cette critique était en fait très positive et un aveu possible d'accord. Par exemple "mon coeur est d'accord avec vous mais mon mental et mes conditionnements ne peuvent y souscrire". Je... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 23:55 - Commentaires [6] - Permalien [#]

06 janvier 2017

Détachement

Everything outside you is a manifestation of God that you have to transcend. You have to look at things objectively. Nothing is real except your ability to transcend a situation through your conscious will and your breathing. This is all that exists. The other will disappear like snow on a hot street the minute you look and say, "I will withdraw from the situation. I will detach myself because this situation is nothing more than a test of my capacity to live above it." The point is not to meet the situation head on. If you meet it... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 17:21 - Commentaires [11] - Permalien [#]
05 janvier 2017

Rêve

Cette nuit j'ai fait un rêve assez curieux. J'étais à table avec des gens, et un gars me dit qu'il a passé autrefois plein de temps à fabriquer une substance alchimique qu'il appelle ambroisie, et qui permet de ressentir un sentiment positif envers telle ou telle chose de son choix. Vu de loin, ça n'a pas l'air faramineux, mais ça m'intrigue, et je lui demande si je peux essayer. Il m'en met une goutte sur la main, et quand je sens ça, ça me fait littéralement un trou dans le chakra du coeur, l'effet est quand même impressionnant et... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2017

Des mots pour changer le réel

Alors maintenant on pourrait se poser la question : puisque tout est interdépendant, que sera une religion pour des fantômes qui ne voient pas ce qui crève les yeux ? Ce sera à l'évidence quelque chose de très primaire. Quelque chose qui va faire rêver et qui ne va pas hésiter pour ce faire à présenter des "vérités" en totale contradiction avec les faits. En étant tout à fait tranquille que personne ne s'en apercevra jamais. Par exemple, dans le christianisme, il est notable qu'on nous parle comme si nous étions saints, tout en... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 15:50 - Commentaires [9] - Permalien [#]
04 janvier 2017

Rêver sa vie

If you can take your energy and begin to move it, you begin to have a sense of form, a sense of direction, and a sense of reason. It works for you. You don't wake up with this madness in you and inflict it on everyone else. Yes, the madness may be there. So, when your breakfast eggs come upside down instead of sunnyside up, you look at them and think, "Boy, they are really trying to make me fight." So you reverse direction. Learn to use energy in a simple way—with con-sciousness. You can use energy as a tool. And when the phone rings... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 15:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]