15 janvier 2017

Relations de couple

Quand Jesse a mentionné la situation matrimoniale de son ami, cela m'a fait penser à un passage de Rudi, qui m'avait laissé bien songeur à l'époque. Non seulement parce qu'il n'hésitait pas à gérer la vie amoureuse de ses disciples, mais parce qu'il avait parfois conscience de le faire au détriment d'autres personnes. Il explique pourquoi : "So what was it?" I asked curiously. "He wanted some advice on his love life. He has gotten involved with an Algerian girl. He wanted to know how to end it. I asked if he had a photograph of her.... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 17:07 - Commentaires [28] - Permalien [#]

15 janvier 2017

L'énergie spirituelle

mais il décourageait toute forme de projection chez moi, parce que je le voyais comme un naïf et que c’était un critère rédhibitoire Dommage que tu ne lises pas mon blog. Donc je re-cite un truc que j'ai déjà cité : These teachings exist as an energy. And the energy, this abstract quantity, is what we are really after. People always think they can gain learning, knowledge, and wisdom by taking a teaching in words. Words only represent the shell, or the crust, of knowledge. Spiritual knowledge exists in an intangible way. It is drawn... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 15:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 janvier 2017

Solaris suite

Cette promenade m'aura mis en face de peurs dans le vital, d'irritations et de tensions dans le corps, partout, partout. Et puis une fois revenu dans le foyer-famille, les vieilles et affreuses rengaines ont commencé à sortir... Un silence et un calme compacts me permettaient de les recevoir sans broncher. Les quelques mots que j'ai pu adresser furent très mal pris. Alors, des vagues du subconscient sont montées des pieds à la tête, j'ai senti la catastrophe, le malaise. Tout le monde était mal. Ils ont monté le son de la télévision,... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 03:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 janvier 2017

Permanence

Dans un extrait que je ne recopierai pas, parce que le principal se trouve déjà dans le colonne droite du blog, Rudi explique qu'à une époque il tenait une permanence afin que les gens puissent venir lui parler. Mais qu'il n'entendait que des sottises. Il cite même l'exemple d'un gars qui venait le voir à chaque fois qu'une idiotie lui traversait la tête mais qui s'est bien gardé de venir le voir quand il a eu une décision importante à prendre. Et l'on voit que Rudi devait finalement exercer une pression monumentale sur les gens pour... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 03:07 - Commentaires [4] - Permalien [#]
13 janvier 2017

Réflexions du jour

La nuit dernière j'ai rêvé de Rudi, il me frottait le bras pour essayer de dégager des canaux. A un moment, je me suis demandé si c'était un rêve, mais c'était tellement dense et stable que je n'ai pas vraiment statué. Je savais probablement qu'il s'agissait d'un rêve, mais je n'ai pas voulu creuser.Ces temps-ci, je rêve souvent de maîtres, mais ça ne se concrétise pas toujours. L'autre jour, je rêvais de Swami A. (qui semble avoir perdu toute sa lumière depuis qu'il vient chercher des sous en Occident), j'attendais pour le darshan,... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 23:53 - Commentaires [5] - Permalien [#]
13 janvier 2017

Le sentiment secret de supériorité (par Adyashanti)

J'étais dans ma douche lorsque j'ai songé qu'il me faudrait vraiment commenter ce texte, lu plus tôt dans la soirée : «Voici une anecdote personnelle qui illustre à quel point je sais qu'un sentiment secret de supériorité peut se manifester, et com­ment y remédier. À l'âge de vingt-cinq ans, j'ai connu mon premier éveil spirituel et l'expérience s'est avérée extrêmement puissante, libératrice. Moi, ce gamin de vingt-cinq ans, j'étais soudain libre de toute peur. Je savais que j'étais immortel et que rien ne pouvait me nuire. Tout... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 03:29 - Commentaires [3] - Permalien [#]

13 janvier 2017

Des chenilles, enfin

Je viens peut-être de récupérer une deuxième chenille, en plus de ma fidèle chenille qui me suit partout. Du moins, j'espère bien que c'en est une deuxième, car plus il y en aura, mieux ce sera. Disons que le style semble plus vulgaire, moins élaboré, mais bon, seul l'avenir nous dira ce qu'il en est. A dire vrai, j'éprouve surtout de la compassion pour leur état, car le ressort fondamental en est toujours le même. C'est la haine qui vient du manque essentiel. Elle sont comme ces crocodiles qui ont mangé trop de sacs en plastique et... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 01:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 janvier 2017

Journal de Solaris

Je ne supporte pas ses écrits didactiques, mais son journal est vraiment bien. Comme il a autorisé à le diffuser gratuitement et sans moération, le voilà :Journal d'un mutant "Dans un dernier sursaut, il alla méditer pendant un mois devant le mur blanc d'un dojo zen, et puis... plus rien. Le lit, les larmes, ça craquait de toutes parts. Les malentendus avec Phil arrivaient à un point d'impasse si paroxystique qu'il éprouva comme jamais auparavant l'impossibilité de toute écoute et de toute communication. En fait, la prise de... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 16:32 - Commentaires [11] - Permalien [#]
11 janvier 2017

The mind is the slayer of the soul

Suite à la conversation avec Jesse, j'ai retrouvé le passage auquel je pensais. Je ne prétends pas du tout que cela s'applique à son cas, j'ai juste dit ce qui me passait par la tête. Mais si ça n'a rien à voir avec lui, ça aura à voir avec d'autres, car nous faisons tous l'erreur à un moment ou à un autre de croire que la personne qui nous enseigne sera intéressée par ce que nous croyons comprendre. Elle est d'autant moins intéressée qu'elle sait parfaitement où nous en sommes. I'm not interested in your ideas or what you think or... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 03:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 janvier 2017

Gestion des noix

"dans ce genre de chocs (quand la suffisance est mise à mal ou dans d'autres cas, quel que soit l'ampleur de la chose), comment utilises-tu l'énergie du choc ? Comment l'affrontes-tu ? Je veux dire, vraiment très concrètement, sur le moment, pour en "jouir de son potentiel énergétique" ?" Pour moi, c'est toujours un choc physique qu'on refuse, mais comme ils sont en cascade, on ne prend conscience généralement que du premier. Dans le cas que tu cites, mettons qu'il y a en premier lieu le choc d'avoir été ignoré (ce que tu appelles... [Lire la suite]
Posté par Ian Alexander à 19:24 - Commentaires [8] - Permalien [#]