J'ai découvert que j'étais electro-sensible. Pas dramatiquement (sinon je le saurais depuis longtemps), mais suffisamment pour devoir éviter certains lieux. En fait je le suis sans doute depuis un certain temps sans le savoir, puisque chez moi j'avais pris des mesures préventives pour éviter la pollution électro-magnétique. Mais il se trouve que j'ai téléphoné 2 fois 3h avec un téléphone sans fil et les 2 fois j'ai eu les mêmes symptômes environ 3h plus tard, augmentation des acouphènes et beaucoup de mal à dormir, comme si j'avais les vents dans tous les sens après avoir fait du vélo.
Après ça, je devais faire 5j de retraite dans un monastère et j'ai emmené mon matos de mesure, au cas où. Là-bas j'ai découvert des chambres très polluées en basses fréquences (40v/m) ce qui ne m'a pas inquiété outre mesure vu que je ne me croyais pas sensible aux LF mais seulement aux HF. J'ai même utilisé l'ordi portable qui balançait 150v/m pour lire un kindle, histoire de dire que la suite n'était pas psychologique. Je dormais le moins en moins, 5h le 3è jour, et 3h le 4è jour. Le 5è jour j'ai compris que je n'allais pas dormir, bien que je sois franchement épuisé. Brusquement j'ai eu l'idée que c'était le rayonnement électrique et j'ai cherché le meilleur endroit dans le bâtiment, qui s'est avéré être la salle de bain, où il n'y avait quasiment rien. Je me suis donc couché là sur 2 tapis de yoga, tout habillé, avec le bruit sympathique de l'aération, et le stress du dérangement possible par les autres gens logeant à l'étage venant faire pipi en pleine nuit. Malgré quoi j'ai réussi à m'endormir. Du coup j'ai translaté mon matelas à 2h30 du matin et j'ai passé une fin de nuit potable. De retour chez moi les symptômes ont disparu et depuis j'ai beaucoup dormi. 

Pour les solutions, c'est assez simple. Pour les LF, débrancher les mauvais appareils, mettre des câbles blindés, s'assurer que son lit et son bureau sont dans une bonne zone, se brancher à la terre avec un fil et une électrode par exemple (on peut vérifier que ça marche avec un appareil). Pour les fréquences de type linky, on peut mettre des filtres sur le réseau (et pour neutraliser linky, il suffirait d'un bon filtre passe-bas à la sortie du compteur). Pour les HF chez soi, tout le monde sait quoi faire. Pour celles qui viennent des antennes c'est plus compliqué et cher, entre peintures réfléchissantes, baldaquins et rideaux... dans tous les cas on peut tout vérifier avec des appareils de mesure. Et dans l'ensemble, je dirais que les solutions non-mesurables sont à éviter, puisque c'est le terrain favori des escrocs.