Je suis en train de relire le 1er tome de Christophe Allain (que j'avais déjà lu à l'époque où c'était son blog) Journal d'un éveil du 3ème œil : Tome 1 - 90 expériences d'un autodidacte du spirituel et c'est finalement un de bouquins les plus intéressants qui aient été écrits depuis quelques décennies (dans le genre témoignage). Ce qui personnellement me frappe, c'est qu'il part avec une quantité d'énergie énorme, que je suis parti avec zéro, mais que le résultat ne semble pas si différent au bout du même nombre d'années et même un peu plus. Comme il y a eu de grosses différences d'intuitions, on ne peut pas vraiment comparer sur beaucoup de points, mais finalement, l'univers dans lequel il vit, c'est à peu près celui dans lequel je vis, sauf qu'il vit plus avec les esprits de la nature, et que je vis plus avec une autre sorte. Les capacités diffèrent forcément puisque nous n'avons pas visé la même chose, mais même lorsque je vais regarder des extraits des tomes 2 ou 3 il me semble que depuis pas mal d'années il navigue toujours un peu dans les mêmes couches et je ne crois pas avoir lu quelque part qu'il avait pris conscience qu'il y a un corps spécifique à engendrer, qui d'après ses expériences n'est pas du tout complet chez lui. Il écrit quelque part que les corps sont construits/détruits selon les besoin et qu'on est juste le Divin en train de s'expérimenter. C'est vrai jusqu'à ce qu'on fabrique un corps de gloire pour évoluer autrement. Et il me semble qu'il confond un peu trop l'âme avec le singe qui l'héberge. Il faut quand même bien voir que les âmes sont très contentes là-haut pendant que les singes souffrent, et on ne peut pas prétendre que les singes sont irréels. Ils existent le temps d'une vie et à leur propre niveau sont tout à fait réels. Et leur vie est une catastrophe. (Cela dit, je pense qu'il a commencé à en prendre conscience récemment, parce que la mine qu'il a sur ses vidéos récentes n'est pas si réjouie que ça).
En un sens il navigue un peu trop dans le paradigme actuel, et pas assez dans celui des traditions. Il est vrai que celui des traditions est un peu fautif au sens où les religions ne se reconnaissent pas entre elles, en même temps le paradigme actuel n'est pas davantage supramental, c'est juste un joyeux bazar de channelling en tous sens j'ai l'impression. Mais sans réalisation véritable. C'est aussi ce qu'on voit à Medjugorje. C'est-à-dire que les gens se contentent d'avoir des vies où ils channellisent des entités sans engendrer eux-mêmes de corps d'immortalité, ce sont juste des instruments jetables, et là-dedans leur âme évolue un petit peu, mais bon, quand je compare un grand Rinpoche avec une thérapeute de quartier, ben y en a un de deux qui a carrément oublié quelque chose. C'est tout un ensemble des possibilités humaines qui a été oublié (parce qu'un ange omniscient qui te fait dire toutes sortes de choses, je n'appelle pas ça une possibilité humaine, c'est juste un ange qui parle dans un tuyau). Donc finalement, l'être humain qui n'est rien, reste rien, au lieu de devenir quelque chose. Je ne crois pas que c'était le plan de Dieu au départ. Bref, tout ça a l'air un peu "pointless". On vient ici, on s'amuse - mais en réalité ça n'est vraiment pas drôle, il suffit de regarder la tête des singes plutôt que l'air réjoui de leur âme - et on recommence. Ça s'appelle le samsara et le Bouddha n'a quand même pas trouvé ça super réjouissant, ni Jésus.
Après je ne dis pas qu'on puisse tellement sauver les gens. Moi aussi je peux voir une personne et distinguer clairement l'âme et le singe, et quoi ? Je reste les bras ballants, le singe est tellement con et l'âme tellement jolie et il y a tellement peu de rapports entre les deux, que faire ? Bref, ce que Christophe n'a pas compris au fond, c'est que les religions voulaient sauver les singes, et ça c'est vraiment compliqué. Alors si on y renonce, c'est sûr, tout devient beaucoup plus simple. C'est au fond ce que le new-age a perdu, et quelque part je trouve ça louche, parce que ça a induit une sacrée baisse de niveau. Ce qui m'intéresse perso ce sont les individus évolués, pas les channels.

Bon sinon il y a pas mal d'énergie et d'idées dans son bouquin. Si on est sur la même longueur d'onde et qu'on perçoit ce dont il parle, c'est assez utile, ça fait bouger des choses.