En fait, les gens mentent comme des arracheurs de dents. Et je ne crois pas qu'ils s'en rendent très bien compte. Ça n'est plus endémique mais épidémique. Par exemple l'autre gars qui me sort que je fais de la psychologie du dimanche en déduisant qu'il a une fascination pour le porno (du fait qu'il croit que je peux avoir un intérêt pour cela). Il a complètement oublié que sur un autre blog, il a écrit qu'il a été pornodépendant (et que sa femme l'a sauvé). Mais comme ex-pornodep le sait, l'intérêt ne disparaît pas. C'est comme pour les alcooliques, une discipline au jour le jour qu'on a mise en place. Le risque est toujours là.

Ce n'était qu'un exemple, parce que tout le monde est comme ça. Le mensonge le plus répandu dans la société c'est "je vais très bien". Ce qui se passe en réalité, c'est que tout le monde va très mal, mais que tout le monde le cache. En sorte que, comme chacun sait quand même qu'il ne va pas très bien (surtout si c'est au niveau santé), chacun est absolument convaincu d'être le seul au monde à aller mal. Car il ne soupçonne pas chez les autres un mensonge de l'ampleur du sien. En effet, pour être accepté, il doit être comme les autres (aller bien), et donc il doit absolument prétendre que tout va bien.

Je ne peux pas citer des cas que je connais, car ils lisent probablement ce blog en cachette. Mais on peut regarder l'exemple de Jacques Semelin, qui a voulu se faire croire et faire croire à tout le monde qu'il y voyait bien, jusqu'à ce qu'il soit quasiment aveugle. Du coup c'était pire, les gens se demandaient s'il n'était pas fou, puisqu'il tendait la main à côté, ne reconnaissait pas les gens qu'il croisait, ouvrait la portière avant quand on lui disait de monter à l'arrière etc. Quand il a commencé à se prendre des poteaux dans la rue, les autres ont fini par comprendre, mais pas lui. Il se baladait encore sans canne, pour avoir l'air d'y voir.  

Bon, je ne vois pas où un pratiquant peut aller en mentant. Ce qui me fait dire qu'il n'y a quasiment pas de pratiquants. Dans les sanghas tout le monde croit être dans l'état naturel, le pire de tous les mensonges. Inconscient bien sûr. Les lamas ont cessé d'essayer de dire que personne n'y est. Il m'a fallu 7 ans pour m'apercevoir que je n'y étais pas. 10 ans pour ensuite déterminer ce que c'est et commencer à y être, très faiblement.

Mère disait que celui qui gouverne le monde actuellement, c'est le Seigneur du Mensonge. Certes.