J'ai l'impression qu'il faudrait écrire un livre concernant l'engendrement de "l'arbre de la connaissance" à partir des diverses découvertes des pratiquants qui nous ont précédés. Car cet arbre va donner la forme de notre corps d'immortalité. Si nous arrivons à en fabriquer un. Donc bon, il faut dire à la décharge de ceux qui n'ont pas compris l'usage des livres et des enseignement qu'ils ne sont probablement pas appelés à créer un corps illusoire. Mais pour les autres qui veulent former au moins un embryon de quelque chose, s'ils n'ont pas la chance, comme Rudi, d'avoir des tibétains qui viennent lui loger dans le corps toutes les connaissances de leur lignée à l'âge de 10 ans en lui disant "ça se déploiera à partir de tes 31 ans", eh bien ils sont très mal partis s'ils s'imaginent s'en tirer avec leur propre intuition. 
Je suis fier de dire que je n'invente rien. Je me sers seulement des connaissances de autres, parce quie je suis tout à fait incapable de rien inventer, sauf une méthode pour mettre à profit les inventions des autres.
Castaneda donne un exemple qui illustrera bien mon propos. Don Juan lui explique que les Anciens sorciers ne faisaient pas la différence entre l'inconnu et l'inconnaissable, et qu'à cause de cela, beaucoup d'entre eux se sont magistralement plantés. Et puis un jour, quelqu'un s'est avisé de faire la distinction, ce qui a donné naissance aux Nouveaux voyants. Cette distinction est absolument triviale. L'inconnu élève le pratiquant et lui donne de l'énergie. L'inconnaissable a exactement l'effet contraire et il est extrêmement dangereux. Il dit que ça leur a pris des siècles pour arriver à établir cette distinction.
Bon, celle-là ne m'est pas utile pour le moment, je ne sais même pas si elle est pertinente et si ça existe, mais supposons que ça existe réellement, si un jour je tombe sur de l'inconnaissabe, alors je me souviendrai de cela et je n'insisterai pas. Alors que si je ne sais pas que ça existe, je pourrais insister, et tout y perdre.
Je pense qu'il existe de la sorte une infinité de distinctions pertinentes, dont certaines sont absolument nécessaire à la réussite. Par exemple, si l'on ignore qu'il y a quelque chose qui s'appelle les gouttes et qui a telles et telles caractéristiques, on ne les cherchera pas. Ne les cherchant pas, on ne les trouvera pas, et de jour le sa mort on s'apercevra qu'on a foiré toute son alchimie interne, parce qu'on n'aura pas identifié un des 3 éléments fondamentaux. Faute de savoir qu'il fallait l'identifier.
Les canaux ordinaires et les canaux de lumière. Si personne ne me dit qu'ils sont distincts, je ne le découvrirai pas en 500 ans. Je perds là un accélérateur de la pratique, autrement dit je perds des années.
Steve Jourdain est né avec un certain niveau spirituel, et il n'a quasiment pas progressé dans cette vie parce qu'il n'a rien lu. Très content de lui-même, il n'a jamais su que son corps d'immortalité n'était pas finalisé, et que faute de cela il allait devoir revenir. C'est ballot. Tous ceux qui ont quelque lumière naturellement ont tendance à s'en contenter, et comme le dit Rudi, ils ignorent une chose, c'est qu'ils sont au bas de l'échelle. Comment le sauraient-ils s'ils ne lisent rien ?
Je pourrais aussi prendre l'exemple d'un ami qui n'est pas trop cultivé, et qui envisage de se lancer dans de grands projets, car il sent qu'il en tirera beaucoup d'énergie. Pour lui, l'affaire ne fait pas un pli à la base, il va prendre cette énergie et la transmuter en énergie spirituelle. Il ne sait pas qu'il y a des entités derrière ces sortes d'énergies et qu'elles n'ont aucune intention de se laisser dépouiller, et que c'est bien lui qui risque de finir plumé dans l'histoire. S'il avait lu Mère, il le saurait.
Le chemin spirituel est juste bordé d'abîmes, et celui qui s'imagine finir avec la plus haute réalisation avec sa simple intuition et la grâce de Dieu est juste un fou. Tous les corps d'arc-en-ciel sont des érudits, si l'on en croit ce qu'on peut lire dans la tradition tibétaine. Et comment ne seraient-ils pas ? Ce n'est pas un pauvre type dans sa grotte qui va redécouvrir les enseignements des bouddhas en faisant des prières. Ce n'est pas parce qu'il y a un Guru Rinpoche qui émerge de temps en temps que nous devons nous croire dans son cas.
Je n'ai pas expliqué comment la forme de notre connaissance donnera la forme de notre corps d'immortalité. C'est pas grave, ça saute aux yeux si on a compris comment tout cela fonctionne...