Si on lit les auteurs chrétiens, il répètent tous qu'on ne peut recevoir les grâces que par le Saint Esprit. C'est une notion qui m'a toujours semblée étrange. Si Dieu est Père Fils et Saint esprit, pourquoi ne recevrait-on directement par le Père ou le Fils ?... C'est la question qu'on peut se poser quand on n'a pas compris ce qu'est cette Trinité.
Pour moi, j'ai dû la comprendre dans l'autre sens - j'entends par là que si on part des théologiens on n'y arrivera pas. donc il faut partir de soi.
Partant de soi, le constat est simple, il y a 3 pôles qui permettent au moteur de tourner : moi, le monde et Dieu. Dans cette triade, je reçois de Dieu, et ce que je reçois, je le donne au monde. De prime abord, ça ne ressemble pas vraiment à la structure de la Trinité, la Source là-haut, le barbu sur la Croix, et entre les deux un mystérieux Saint-Esprit qui spire... C'est parce que cette image, quelque part, est fausse. Surtout celle du Père. Mais si le Père était tel qu'on le conçoit dans cette perspective, qui ressemble à celle d'un tyran tout puissant, il n'aurait pas besoin du Saint-Esprit. Et on l'appellerait Allah.
Le Père chez moi, c'est donc le principe du moi, mon centre absolu, l'oeil incapable de se voir lui-même, mais dont tout le reste sort. Le Fils, c'est évidemment, ce qui en sort, donc le monde. Monde qui n'est pas "extérieur", mais qui est en réalité mon émanation, bien que je n'en aie nulle conscience. Quant à Dieu, les lumières divines, les qualités qui peuvent me transformer, c'est le Saint-Esprit justement. Ni le Père ni le Fils ne peuvent me transformer. Puisque le Fils est le résultat de cette transformation, le corps de gloire. On comprend mieux dans cette perspective, que le Dieu auquel on s'adresse, celui à qui on demande de nous aider, et qui nous remplit, c'est toujours le Saint Esprit. "Oui mais alors le Jésus auquel s'adressent les saints ?". La Trinité cosmique, qui est le modèle de toutes les trinités individuelles, ne s'applique pas à nous. Le Fils cosmique, n'est pas "mon" Fils. Son corps de gloire n'est pas le mien. Et ce qui m'apparaît comme étant le mien n'est pas lui. S'il m'apparaît, c'est dans le rôle du Saint-Esprit, d'énergies divines qui me remplissent.
Père Fils et Saint Esprit sont des fonctions. Le Père est la fonction de la Source, le Fils est celle du Fruit, le Saint-esprit est celle de l'énergie. On ne peut s'adresser à la fonction de la Source ou du Fruit pour nous remplir.

Bon, je n'espère pas que ça soit clair, puisque les théologiens ont tout embrouillé à loisir et à plaisir. Mais c'est le seul moyen de comprendre le rôle de la Trinité dans notre vie pratique.